Une colonie d'artistes

Décor de la Salle des Chevaliers
Une colonie d'artistes

A partir de 1850, le château de Gruyères accueille une colonie d’artistes sous l’impulsion du peintre Daniel Bovy, dont la famille a acquis le château. A Gruyères, le travail et les rencontres entre artistes, écrivains et musiciens font partie de la vie quotidienne. Daniel convie ses amis, dont le peintre français Jean-Baptiste Camille Corot et le professeur de dessin genevois Barthélemy Menn, et tous participent à la création des nouveaux décors des pièces de la résidence orchestrés par Daniel Bovy. Les somptueux paysages exécutés par Corot et Menn témoignent de cette collaboration artistique dans le salon qui porte aujourd’hui le nom du peintre français.

Avec l’aide de la colonie formée par les nombreux artistes séjournant au château, Daniel Bovy crée notamment sur tout le deuxième étage de nouvelles salles célébrant l’âge d’or des comtes. Le décor de ces pièces, meublées en partie avec du mobilier médiéval, culmine dans la Salle des Chevaliers, dans laquelle l’artiste réinterprète à travers un grand cycle de peintures l’histoire du comté de Gruyère, à travers un récit mêlant hauts faits et légendes. Daniel meurt en 1862 et ne voit pas la fin de ce grand chantier artistique, qui sera néanmoins achevé par ses amis et leurs élèves.